La glande pinéale : le troisième œil

Réseau de bien-être

La glande pinéale : le troisième œil

29/07/2019 Journal 1

Introduction : 

La glande pinéale est un petit réservoir d’eau de la forme d’une pomme de pin de quelques millimètres, située au niveau de ce que l’on appelle en Inde « le troisième œil ». Elle contient de nombreux cristaux que l’on appelle « cristaux d’apatite ». 

L’épiphyse ne fait pas partie du cerveau. Elle est au pourtant au centre géométrique parfait du crâne, mais elle est vascularisée car elle n’est pas protégée par la barrière hémato-encéphalique, ce qui, par définition, l’exclut du cerveau. 

 

 

 

Les cellules de cette glande, les pinéalocytes, sont semblables aux cellules présentes dans la rétine de nos yeux. A tel point que pendant longtemps les scientifiques ont cru à un organe atrophié, un troisième œil inutile. 

Mais les cellules de la glande pinéale sont belles et bien actives, et sont reliées, tout comme les yeux, au cortex visuel qui nous permet d’obtenir une image et de nous repérer dans l’espace et le temps. Plus que cela, on lui prête parfois des dimensions spirituelles : les mystiques la rattachent au monde des rêvesles religions l’ont sacralisé, et même la science est aujourd’hui en quête des secrets de cette glande étrange et de ses propriétés pour le moins magiques ! 

 

Alors quelle est le rôle de ce troisième œil, aussi appelé épiphyse ?

 

 

Instant scientifique : rêves, noix de cajou, et espace temps.

 

 

 

  • Production de mélatonine, et DMT.  

 

Sérotonine

Notre corps va d’abord devoir trouver dans l’alimentation du tryptophane (non ce n’est pas un philosophe grec, mais un acide aminé essentiel). Celui-ci va ensuite être transformé en 5-HTP, puis enfin en sérotonine qui est un neurotransmetteur (produit à 95% dans l’intestinfondamental du système nerveux. 

Tryptophane -> 5-HTP -> Sérotonine  

La sérotonine joue un rôle dans l’humeur, le bien être et la dépression, la douleur, le contrôle de l’agressivité, et les addictions. Des chercheurs ont par exemple montré que des rats en cage présentant un défaut de production en sérotonine dévorent les souris qu’on leur présente alors qu’ils cohabitent normalement sans aucun problème…  

C’est pour cette raison que les noix de cajou ont un effet anti-dépresseur : elles contiennent de grandes quantités de tryptophane ! Une poignée de ces noix a ainsi autant d’effets qu’un prozac. 

Le trouble du déficit de l’attention, le trouble bipolaire, la schizophrénie et le comportement impulsif présentent, eux aussi, des défauts en rapport avec la sérotonine. 

 

 

 

Mélatonine

La sérotonine est ensuite synthétisée dans la glande pinéale en mélatonine lorsque l’obscurité apparaît (puis deviendra la valentonine par transformation, qui serait depuis 4 ans la « véritable hormone du sommeil »), c’est l’hormone du sommeil. Elle a donc une conséquence directe sur la qualité de notre repos.  (Pas de mélatonine, pas de dodo)

Le rôle de la mélatonine ne s’arrête pas là, elle protège aussi les neurones du vieillissement, et influe sur le processus inflammatoire dans l’intestin*, qui représente 70% du système immunitaire (pas si inutile que ça finalement le troisième œil...). Pour avoir un intestin en bonne santé, il faut donc veiller sur sa mélatonine, et donc sur sa glande pinéale !

Ainsi, cette petite glande de quelques millimètres seulement est le seul organe du corps en relation avec le temps ! La mélatonine possède alors un effet circadien, c’est-à-dire qu’elle définit l’horloge interne du corps et le renseigne sur le rythme qu’il doit instaurer pour la libération de ses hormones.  

Céline Delaunay, Naturopathe à Aix-en-Provence, relate que dormir les volets ouverts pour se réveiller avec la lumière du levé du jour peut permettre à un bébé de faire complètement ses nuits à l'âge d'un an. 

 

*Liens des recherches médicales à la fin de l'article.

 

 

 

DMT

Secondement, la glande pinéale est capable de sécréter de la DMT diméthyltryptamine (à tes souhaits), qui est aussi un neurotransmetteur. Et pas des moindres, en effet celui-ci serait naturellement capable d’induire un état de conscience modifié, dit « psychédélique », puisqu’il permettrait d’aborder des dimensions inconnues de nos jours...  (Rien que ça)  

Oui, il se peut que vous ayez déjà entendu parler de la DMT, sans doute à travers cette plante de plus en plus d’actualité : l’ayahuasca, qui est une liane d’Amérique du Sud (un mélange précis de deux plantes en réalité) et qui contient aussi de ce neurotransmetteur. 

La DMT a également un lien certain avec les rêvesVoir les études de Rick Strassman pour plus de détails. 

La diméthyltryptamine serait aussi largement produite au moment... De la mort. Ce qui expliquerait les expériences de mort imminente (EMI) vécues lors de prises de produits psychédéliques. Ainsi que, fort probablement, ces mêmes expériences relatant des sorties de corps... Ce qui n'explique pas en revanche pourquoi le corps a besoin de DMT au moment de mourir... 

 

 

 

  • Réceptivité aux ondes électromagnétiques.

 

Les cristaux d’apatite sont en effet réceptifs aux ondes électromagnétiques

À l’origine (il y a précisément deux siècles en fait), les ondes électromagnétiques se résumaient à la lumière du soleil, à celle de la lune, et à celles produites par les êtres vivants. Notre glande magique était alors dans son élément et pouvait sans nuls doutes s’épanouir librement.  

Mais ensuite, un con inventa l’ampoule, et en 200 malheureuses années nous avons pu voir arriver en cascade unpalanquée d’appareils produisant eux aussi des ondes électromagnétiques divers et variées, et avec eux l’extermination d’une bonne moitié des espèces vivantes sur notre planète, en plus de notre glande pinéale : 

 

 

Une glande pinéale fonctionnelle est ainsi capable de percevoir (même si l’on en a pas forcément conscience) la plupart des ondes dégagées par nos appareils électroniques, ainsi que celles qui sont présent de manière naturelle dans notre environnement.  

 

 

Histoire 

 

  • On entend parler de la glande pinéale une fois ou deux dans l’histoire de l’humanité : 
    • Elle expliquerait le « halo » de lumière présent derrière la tête de Bouddha et de Jésus dans la plupart de leur représentation, qui serait dû au phénomène de piézochromisme, que l’on détaillera par la suite. 

 

  • Pour les égyptiens, elle était l’œil d’Horus. 
  • Dans la Grèce antique, les philosophes la désignaient comme « le pont vers le monde des pensées »
  • Descartes a misé plus haut en la décrivant comme « le siège de l’âme ». Et pour cause : elle est le seul organe cérébral à ne pas être conjuguée : c’est-à-dire qu’elle ne se présente pas sous la forme d’une paire d’organes symétriques, elle fonctionne seule et cela semble très bien lui aller. 
  • L’hindouisme a tenté de la considérer à sa juste valeur, en lui attribuant non pas un, mais deux chakras : Le 6ème et le 7ème. Ajnaet Sahasrara, chakras du troisième œil et du sommet.  

 

 

 

La glande pinéale en danger !

 

LifeSchool considère comme important de vous signaler quelques éléments qui pourraient perturber le bon fonctionnement de votre glande pinéale, qui pourrait peut-être vous servir un jour ou deux : 

  • Le calcium en excès, ou lorsqu’il est mal assimilé. (Les produits laitiers : nos amis pour la vie) 
  • Le fluorure de calcium : on le trouve dans l’eau du robinet, le dentifrice (ça fait briller les dents =D), et dans des médicaments comme le prozac (30% de sa composition). 

E.H. BRONNER, Ingénieur chimiste, à Los Angeles affirme : « La fluoration de l’eau peut être un suicide national lent ou une liquidation nationale rapide. C’est de la folie criminelle. » 

En effet, l’eau était fluorée dans les camps de concentration nazis afin de rendre les détenus plus dociles (Source : histoire-medecine.fr)

Mais si l'on demande à Google... :  

 

  • D’autres halogénures comme le chlore ou le bromure.  
  • Les lumières artificielles allumées la nuit. Elles dérèglent l’équilibre du rythme biologique dont la glande pinéale est responsable. 
  • Les volets fermés le matin. La lumière matinale permet la régulation de l'horloge interne du corps dont est responsable l'épiphyse, et l'équilibre des cycles de sommeil (par boucle d'une heure trente).
  • Les appareils électroniques : les micros processeurs de nos pc et téléphones sont dotés de cristaux semblables à ceux de l’épiphyse, et leurs vibrations interfèrent avec la glande(Attention : Il est désormais possible qu’en regard du nombre d’appareils électroniques contenus dans une ville au mètre carré, la plupart des pinéales ne soient plus aujourd’hui que de pauvres pop-corns trop cuits…) 

Vous pouvez effectuer ce test : approchez un téléphone portable d’une boussole, et regardez la devenir folle. Votre glande pinéale étant réceptive aux ondes électromagnétiques, vous avez un aperçu de l’impact du progrès sur notre cerveau…  

 

Aujourd’hui, la plupart des glande pinéales des pays développés sont apparemment « calcifiés » à cause du fluorure de calcium. A tel point qu'on peut observer au scanner l’épiphyse comme un petit cailloux : 

 

 

Pour optimiser sa glande pinéale 

 

Il est aussi possible de protéger sa glande pinéale si elle ne s’est pas déjà transformée en pop-corn. Ou de la décalcifier, si l’eau et les produits laitiers en ont fait un caillou.   

 

  • La lumière du soleil : le rôle principal de la glande pinéale est de donner un rythme biologique au corps, et elle le fait à travers la perception du jour et de la nuit. S’exposer au soleil permet donc le bon fonctionnement de cette glande. Vous ne vous réveillez totalement que lorsque vous vous exposez à la lumière du jour : votre corps enclenche alors la production de sérotonine ! Dormir les volets ouverts pour percevoir le lever du jour stimule la glande pinéale.

Julien Allaire, Naturopathe Iridologue, préconise particulièrement la pratique du Sungazing pour activer sa glande pinéale.  

  • L’obscurité la nuit : La glande pinéale produit la mélatonine lorsque vos yeux transmettent l’information à votre cerveau que la nuit est tombée. Cette hormone vous permettra d’abord un profond et reposant sommeil, tout en assurant également la protection de vos neurones et de votre intestin

Pour optimiser votre épiphyse, évitez les lumières artificielles la nuit. L’obscurité l’aide à maintenir son équilibre.  

  • Jeûner : arrêter de s’alimenter est le moyen le plus simple et le plus efficace de nettoyer son corps. On relate aujourd’hui de nombreux témoignages de cancers guéris avec des jeûnes… Exemple avec la cure BreussS’accompagner d’un Naturopathe pour effectuer un jeûne efficace. 
  • Une alimentation hypotoxique : faire son jardin, consommer plus de fruits et légumes, se fournir auprès de petits producteurs locaux, ou auprès de sources biologiques, diminuer les aliments raffinés,  les graisses saturées, et les protéines animales.  Votre alimentation assainira votre sang, dont l’équilibre impact directement les organes qu’il irrigue.  
  • Utiliser la glande pinéale : si elle sert à produire de la DMT, ou peut ressentir les vibrations électromagnétiques, alors il suffirait d'apprendre à se servir de son corps… Commencer par émettre l’intention de vouloir comprendre comment fonctionne le monde de l’énergie est déjà un bon début.

 

 

Particularité  

 

Le phénomène de « piézoluminescence » décrit par David Wilcock est pour le moins fascinant : 

Les cristaux d’apatite que contient votre glande pinéale sont capables de produire, par le biais de la DMT, des couleurs. (Et alors ?) 

Et alors, lorsque cela se produit il se passe un phénomène étrange, que l’on retrouve dans beaucoup de voyages chamaniques, sorties de corps, expériences de morts imminentes, ou autres événements spirituels : des tâches de couleurs des 7 variantes de l’arc-en-ciel apparaissent dans notre champ de vision, ou lorsque l’on a les yeux fermés, sans aucune raison apparente.  

Ainsi : si une ou plusieurs tâches de couleurs vous apparaissent en méditation, n’allez pas voir l’ophtalmologiste ! Rapprochez-vous d’un énergéticien compétent… Il saura vous aider à prendre soin de votre pinéale qui a sans doute décidé de sortir de son sommeil.

En conclusion 

 

Ainsi, cette petite glande de quelques millimètres seulement détient à elle seule les lois du temps, le chemin de nos rêves, et les secrets de la spiritualité 

Son dysfonctionnement entraîne une diminution de la qualité du sommeil, une perte de la stabilité émotionnelle : agressivité ou dépression apparaissent alors, et une augmentation de la sensibilité aux addictions. Ne serait-ce pas la plupart des maux dont souffre notre société aujourd’hui ? 

Mieux, son bon fonctionnement éveil en nous une réceptivité aux énergies (ondes électromagnétiques), et nous permet de produire la DMTqui nous ouvre des portes à des mondes dont nous avons tout oublié, et qu'il serait peut-être intéressant de remettre à l'ordre du jour ?

On se demande ainsi aujourd’hui comment les civilisations aztèques ou égyptiennes ont pu bâtir de telles grandeurs sans aucun des outils de notre technologie.. 

Eux avaient leurs cristaux d’apatite et ses secrets, et nous nous avons maintenant des cristaux de micro processeurs que nous ont emmenés Google, ses milliards, et sa science qui s’avère incapable de nous expliquer pourquoi une abeille est capable de voler car sa masse et la taille de ses ailes n’aboutissent pas à des calculs cohérents en aérodynamique…  

 

 

LifeSchool appelle à une prise de conscience sur la faiblesse du lien que nous avons aujourd'hui avec la nature dans notre rapport au monde !

Faisons tout ce que nous pouvons à notre échelle pour prendre soin de notre environnement...

Nous le laissons demain à nos enfants. 

 

 

 

 

 

Auteur : Sacha DURAND, Naturopathe à Avignon. 

 

Partager

Une réponse

  1. Avatar Charlotte dit :

    Article passionnant, j’ai appris plein de choses !

Laisser un commentaire